Comment fonctionne le système des 3 piliers Suisse?

Le système de protection sociale helvétique est structuré autour d'une architecture tripartite, communément appelée le système des 3 piliers

Le 1er pilier en Suisse : la retraite

La prévoyance retraite en Suisse commence avec le premier pilier, il s'agit d'un système de redistribution où les actifs financent les prestations des retraités.

L'AVS : un pilier pour les anciens et les survivants

L'AVS est l'équivalent suisse de notre système de Sécurité Sociale pour la retraite. L'AVS joue un rôle crucial dans le maintien du niveau de vie des retraités.

L'AI: une protection contre l'invalidité

L'AI est financée par les cotisations des actifs et vise à soutenir financièrement les personnes invalides, assurant ainsi une continuité des revenus.

Pour plus de détails sur ces piliers cruciaux de la prévoyance en Suisse, n'hésitez pas à consulter cet article approfondi sur les 3 piliers retraite, prévoyance, assurance vie en Suisse https://www.ungms.fr/suisse-les-3-piliers-retraite-prevoyance-assurance-vie/.

Le 2e pilier : la prévoyance

Le deuxième pilier est l'épine dorsale de la prévoyance professionnelle en Suisse, permettant de compléter les prestations du premier pilier pour atteindre un taux de remplacement adéquat du dernier revenu d'activité.

La prévoyance professionnelle: un pilier de l'entreprise

La prévoyance professionnelle implique une cotisation tant du côté de l'employé que de l'employeur, avec une participation minimale de ce dernier s'élevant à 50%. Ce mécanisme est essentiel pour maintenir un niveau de vie habituel après la vie active et est particulièrement important pour les salaires moyens à élevés.

La LPP : un pilier du revenu

La LPP est conçue pour compléter les prestations de l'AVS et de l'AI, permettant aux assurés de jouir d'un revenu proportionnel à leur ancien salaire une fois à la retraite. 

Le 3e pilier en suisse : l'assurance-vie

Le troisième pilier représente la partie facultative du système et s'articule autour de deux options : le 3a, lié, et le 3b, libre.

Le 3a : un pilier lié avec avantages fiscaux

Le pilier 3a est destiné aux salariés et indépendants souhaitant se constituer une épargne en vue de la retraite avec un cadre fiscal avantageux. Les montants cotisés sont déductibles du revenu imposable, ce qui réduit l'impôt sur le revenu et accumule une épargne à long terme.

Le 3b : un pilier libre pour plus de flexibilité

Le pilier 3b s'adresse à toute personne désireuse de se constituer une épargne supplémentaire sans contraintes légales ou fiscales spécifiques. C'est un outil de prévoyance très flexible qui permet de répondre à des besoins personnels variés et de se préparer à des projets futurs.